//
vous lisez...
La Chose

Le mot, meurtre de la chose

Venant au monde, le petit d’homme est inscrit dans le langage. Des mots sont là, préexistant à son existence, qui signifie sa venue au monde tout en le nommant. Ils le sortent de « l’ombilical de sa jouissance » tout en lui désignant son être parmi les autres (papa, maman et moi).

Dès lors, le fait de parler, fait de lui un sujet soumis au langage qui se représente du signifiant pour un autre signifiant (Lacan).

Le mot est le meurtre de la chose (Lacan) et la « chose », Das ding (Freud), peut donc s’évacuer. Le produit comme « chose » dont va s’accompagner le sujet pour une autre « chose » qui le fait souffrir à « l’insu de son plein gré », calmant contre souffrant. Un Autre pour un Autre pour éviter l’Autre de l’Autre ?

« La mère est la chose, celle dont il faut se séparer pour ne pas être la chose de la chose – là intervient le père – mais celle dont il ne faut pas se couper parce qu’en tant que chose elle est ce qui présentifie l’énigme inépuisable de l’origine et ressource en permanence la question du pourquoi suis-je-né. »1

Face à ce recul du sujet, quel autre moyen ?

Il parle le sujet, il approche, mais il tourne autour, il fuit dans son discours comme dans sa vie, se noie dans l’alcool ou la drogue. Mariage naturel contre le mariage avec « le petit pipi ? »

« Ainsi, ce qui fait trauma dans l’histoire d’un sujet, c’est cette absence du dire. »2

1) Pierre Bruno, Une psychanalyse : Du rébus au rebut. P. 51

2) Pierre Bruno, Une psychanalyse : Du rébus au rebut. P. 31

À propos de Thierry GALEAU

Psychologue Clinicien / Psychothérapeute

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :