//
vous lisez...
Savoir?

Un retour à Freud, Lacan

Lacan reprendra les travaux de Freud et les continuera, comme la reprise d’une œuvre inachevée. Il orientera la théorie en l’inscrivant dans une « linguistique » subjective, propre à chaque sujet, mais dont les lieux communs du langage tels que le signifiant et le signifié permettent à cette méthode de prendre un nouveau tournant.

« Le retour à Freud opéré par Lacan dans les années ’50 était d’abord un retour au Freud des formations de l’inconscient et à ses trois ouvrages que Lacan disait canoniques, L’interprétation des rêves (1900a), La psychopathologie de la vie quotidienne (1901b), Le mot d’esprit dans ses rapports avec l’inconscient (1905c). C’est de là que Lacan a tiré sa thèse devenue classique de l’inconscient structuré comme un langage. »1

Il redonnera un sens nouveau à la démarche et qui, bien que contesté lui aussi, ne sera pas sans effet dans le milieu analytique.

« La théorie lacanienne est une théorie du sujet, du désir et de la jouissance. »2

Nous n’entrerons pas, avec cet article, dans des débats polémiques trop complexes pour nous encore aujourd’hui. Mais l’option lacanienne choisie doit nous offrir l’occasion d’une nouvelle théorisation personnelle du sujet en rapport avec la subjectivité de son époque.

1) Christian Demoulin Enjeu de la théorie lacanienne. P. 7&8

2) Christian Demoulin Enjeu de la théorie lacanienne. P. 10

À propos de Thierry GALEAU

Psychologue Clinicien / Psychothérapeute

Discussion

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :